23 août 2007

Trop pauvre pour obtenir le visa anglais

L'équipe national palestinienne junior de football a été privée de visa par la Grande Bretagne. Tous les jeunes joueurs devaient arriver ce 21 août dans l’île afin de participer à un tour amicale avec d'autres équipes anglaises. Cependant, aucun d'entre eux n'ont obtenu de visa, même ceux n'habitant pas les territoires occupés. 

La raison invoqué est inqualifiable : ils seraient trop pauvre pour que le gouvernement anglais soit assuré de leur retour. Lu bureau de l'immigration anglais a donc refusé à l'équipe nationale palestinienne de se rendre en Angleterre où ils devaient s'entraîner et disputer des matchs afin d'échanger leur savoir sur ce sport. Rod Cox, l'organisateur de ce tour a exprimer sa colère devant cette décision et dénoncer une "motivation raciale" claire. " Le bureau des affaires étrangère reconnaissait il y a quelques mois le rôle positif de ce projet qui engage les jeunes de Palestine et d'Angleterre dans le sport, notamment pour les éloigner des mains des hommes armés, s'exclame -t-il. ce tour avait le support de la fédération anglaise de football, ainsi que de l'association professionnel de football et avait même un partenariat avec l'université de Chester. Très en colère, l'homme a déclaré à la presse  "que les motivations de cette décision aident à maintenir le contrôle d'Israël sur les palestiniens. Je suis convaincue que c'est le message envoyé aux 2 millions de musulmans présent en Angleterre. C'est particulièrement claire que le 8 septembre, l'équipe nationale d'Israël sera en Angleterre pour jouer au football sans avoir besoin d'aucun visa", s'exclame Rod Cox.

L'équipe nationale palestinienne junior de football participe notamment à une campagne organisée par Truce International nommé "Kick a ball for Peace", encore faut il avoir l'autorisation de taper dans la balle où l'on veut, ce qui apparemment pour les palestiniens n'est pas le cas, même si c'est pour la paix.

Nadia S.

1 commentaire:

pierre-yves.argat@hotmail.com a dit…

Je suis étudiant en géopolitique à Paris VIII et l'objet de mon mémoire est de faire une géopolitique de Ramallah depuis 2004, je serai à Ramallah aux alentours du 13 septembre, serrait il possible de vous rencontrer?